Une fin d’année en apothéose

Les marchés boursiers ont fini l’année en beauté, en venant s’approcher de niveaux historiques. Ainsi, l’année 2023 aura été un effet miroir de l’année 2022, avec la majorité des classes d’actifs ayant fortement rebondi. La résilience de l’économie, notamment américaine, ainsi que l’atténuation des pressions sur les prix ont continué de plaider en faveur d’un scénario de « soft landing ». De plus, les attentes accrues de baisses de taux des banques centrales en 2024 ont également stimulé le sentiment des investisseurs. En cela, les valeurs technologiques de grandes capitalisations accaparent la première place du classement sur l’année, même si les valeurs de petites et moyennes capitalisations ont signé une très forte progression sur le mois de décembre, grâce à l’engouement retrouvé des investisseurs pour les actifs risqués.

Les graphiques du mois :

Etats-Unis : Les emplois non agricoles ont dépassé les attentes en décembre

Le nombre d'emplois non agricoles aux États-Unis a été étonnamment élevé en décembre, à 216 000 contre 175 000 prévus et 173 000 révisés à la baisse en novembre.

US Non-farm Payrolls
Source : Bloomberg au 05/01/24

 

Eurozone : Augmentation de l’inflation en décembre en glissement annuel

L'inflation globale en zone euro a augmenté de 2,4% à 2,9% en glissement annuel en décembre. Cependant, l'inflation de base s'est affaiblie, passant de 3,6 % à 3,4 %.

Eurozone Consumer Price Inflation (CPI)
Source: Bloomberg au 05/01/24